Une tentative de blog à plusieurs mains. Pour réunir des trucs qu’on ne voudrait pas montrer à nos grand-mères mais qu’on prend plaisir à faire quand même.
Vous savez, ces trucs au fond d’une cave ou sous une couette, ces trucs qui nécessitent un sécateur, des allumettes ou de la vaseline, ces trucs chauds et humides, toujours meilleurs à plusieurs qu’en solitaire : se moucher dans ses doigts, dire des gros mots, jouer à touche pipi, disséquer le chat du voisin…et rire, évidemment.

7 janvier 2011

J'aime pas les gens...


J’aime pas les gens, nan c’est vrai c’est chiant les gens.


C’est jamais content les gens, c’est toujours des victimes de tout et de tout le monde.
Pis faut tout faire tout comme ils veulent, pour pas les vexer et passer dans la catégorie « effroyable salope réincarnation de dix générations de bourreaux sans cœur », où finissent les restes du monde qu’ont pas fait tout comme il faut pour pas les vexer…
Bon, puis surtout faut pas espérer que ce soit réciproque, non non c’est à toi de faire les efforts pis c’est tout !
Eux c’est déjà les victimes des restes du monde alors hein, oh faut pas pousser la vioque dans le champ de cannabis gardé par un pitbull affamé du petit voisin d’en face. 
Enfin si, en petite salope inconséquente, tu peux tenter, acte ô combien rebelle, de dire que bon, voilà quoi, oui, non, mais par ce que bon, hein, éventuellement, ce serai sympa, enfin charitable, en tout cas au moins presque un point bonus pour que Saint Pierre il leur prête la Nespresso qu’il a chouré à Georges quand ils seront au paradis, que peut être même il leur filera une capsule pour mettre dedans. Si ils avaient l’extrême obligeance de bon, pas faire un effort, non t’en demande pas tant hein, mais bon genre un petit geste quoi…
Je sais pas moi, si tiens un pas trop dur, qu’ils fassent pas la gueule pendant 6 mois par ce que tu t’es pas extasier un sourire jusqu’aux oreilles en avalant leur putain merveilleux, mais sempiternel,  brique cake chocolat/carotte, alors qu’ils savent pertinemment que bon, hein sans y aller par quatre chemins, tu trouves ça sur-dégueulasse et que hein c’est déjà bien sympa de ta part d’accepter de l’avaler au péril de ta vie, en tout cas de celle de ton estomac et de tes intestins…
Mais bon cette tentative t’emmènera tout droit dans la catégorie « grosse connasse égoïste et sans cœur » qui grosso modo est la même que celle de l’« effroyable salope réincarnation de dix générations de bourreaux sans cœur »…


C’est jamais content, même quand t’essaye de faire tout comme il faut, par ce que bon c’est pas de chance, tes parents y t’ont loupé la fabrication du module télépathie dans ta conception. Puis y’a aussi des fois ou que t’es fatigué, ou t’as des soucis en tête. Ah non, pas celle là, au temps pour je, y’a que les gens qu’ont des soucis, si ils l’ont déjà dit Ils portent tous les soucis du monde sur eux ! Tu suit un peu ou quoi ??
Des fois ou que ton neurone il est un peu en panne tout ça tout ça.
Du coup ben même pas tu fais exprès de tomber à côté. Eux par contre c’est un peu beaucoup exprès quand ils te tombent dessus, en te rappelant ô combien tu es vil et malfaisant, d’avoir pas fait comme il faut, et que tes actes ô combien blessants et fielleux, sont tout simplement impardonnables tellement que c’était odieux et pervers.
Qu’après tu te sens tout penaud, que même tu t’excuses d’avoir pas deviné/été fatigué…
Eux par contre… Ah ben non suis j’bête, eux ils ne font jamais d’erreur, ben non c’est toi qui hallucine grave, que même faudrait penser à te faire soigner et à devenir un peu plus tolérant, tellement que t’es intransigeant et borné faudra pas t’étonner si un jour ils t’évitent hein…


Si c’est chiant les gens, faut toujours être à leur disposition, n’importe quand, jours et nuits, sept jours sur sept, dimanches et jours fériés…
Si je t’assures, ça commence immanquablement par un truc du genre :
-Tu fais quoi demain toute la journée ?
déjà là rien que cette question t’es prévenu ça pue du cul violent…
-Hein tu fais rien demain ? Non tu fais rien. Si ? Non t’as rien de prévu
bon là ça fait une heure que tu tente, sans les vexer évidemment de leur expliquer que si t’as vraiment un truc de prévu, que non tu plaisante pas, que non tu peux pas reporter les funérailles de ta grand-mère, non tu peux pas non plus les louper, oui elle est morte qu’une fois et pas de chance c’est maintenant…
-Nan mais t’es pas vraiment obligé d’y aller, non mais ta mère comprendra que tu sois pas à l’enterrement de sa mère, si elle comprendra que tu préfère aider tes amis vivant plutôt que ta grand-mère morte, si elle s’en fou maintenant elle sera pas fâché que tu viennes pas, alors que nous… Nan mais si ta mère comprendra que c’était pas de chance qu’elle ai organisé les funérailles de sa mère le même jour que notre déménagement, et comme on a prévu ça depuis plus longtemps que ses funérailles c’est nous qu’on est prioritaire, alors tu viens nous aider pis c’est tout !
Là deux options, soit tu refuse et tu rentre d’office dans la catégorie « vieille raclure sur qui on peut pas compter, que même pas sa descendance faudra qu’elle pense à demander de l’aide un jour ». Soit tu te fâche à vie avec ta mère et le reste de ta famille, ce qui revient peu ou prou au même que la première solution. 


J’aime pas les gens, tellement faut toujours être trop d’accord avec eux.
-Hein j’ai raison ! Mais dis le que j’ai raison ! Si t’es d’accords avec moi ! T’es forcément d’accord avec moi vu que j’ai raison ! Non ? Pfff de toute façon t’y comprend jamais rien, t’étonnes pas après de te faire avoir et tout… Si ! Si les chats ça à six pattes, trois yeux et pas de queue ! Nan mais n’importe quoi toi, si ça avait quatre pattes deux yeux et une queue un chat ça se saurait !
Non j’ai raison, de toute façon qu’est ce que t’en sais à quoi ça ressemble un chat ? Ton père c’était un chat peut être ? T’as une thèse en chattologie ? Bon alors ! Si je te dis que c’est comme ça un chat c’est que c’est comme ça, merde je viens de la campagne, je suis né à Boulogne quand même ! Quoi t’as vu ça à la télé à 30 millions d’amis ? Par ce que tu crois toutes les conneries qu’on raconte à la télé toi ? Nan mais la télé si tu les écoutes y tenteront de te faire prendre un raisin de Corinthe pour la vessie d’un somalien momifié alors bon…
Bref deux heures plus tard t’en es toujours au chat à six pattes, trois yeux et pas de queue, toi ton cerveau est retourné comme un Flamby démoulé d’une fenêtre du 15ème étage d’un HLM de banlieue. Mais eux, frais comme des gardons n’en démordent pas, à tel point que tu finis par douter de toi même…


C’est chiant les gens, faut toujours  leur afficher un sourire niais d’imbécile heureux, sous peine de leur gâcher l’esthétisme de leur environnement, et franchement si ça c’est pas le comble de l’égoïsme ! En plus pourquoi tu ferais la gueule ? Nan mais franchement t’as pas de problème toi (si on te l’as déjà dis plus haut t’en as pas ils, dans leur abnégation sans borne, les ont déjà tous pris !), et en prime tu as la chance incommensurable, que dis je la chance, l’immense privilège, à tel point que tu réalise pas comment c’est une faveur sans nom, de les connaitre. Alors bon, hein ça suffit maintenant ces enfantillages, tu souris et tu fais pas chier. Si ! Sinon tu va finir dans la catégorie « vieille moule acariâtre même pas digne d’une bouillabaisse au rabais », oui celle là aussi c’est la même que les autres…


J’aime pas les gens, c’est chiant les gens, mais c’est bien pratique… Si c’est pratique.



Pour pouvoir râler en toute impunité…



Oui ça me classe dans la catégorie « Sale radasse médisante doublée d’une langue de pute congénitale », mais j’assume. Par ce que bon, faut avouer, le tapinage verbale c’est jouissif…